Choeur Radio Ville-Marie
accueil ~ discographie ~ réalisations ~ événements à venir ~ historique ~ Artistes + CRVM ~ salle de presse ~ liens ~ nous contacter
RECRUTEMENT

 

Photos

29 novembre 2005
1er décembre 2006

 

 

 

 

_________________________________________________

Culturehebdo.com

Noël au temps de nos ancêtres

L'ensemble et le choeur Radio Ville-Marie, qui curieusement n'a rien à voir avec la station du même nom sinon certains accords promotionnels, nous font faire un bond dans le temps en nous ramenant à l'époque de la Nouvelle-France avec des chansons de   Noëls que nos aïeux pouvaient entendre. On a sélectionné vingt pièces traditionnelles avec des classiques que nous connaissons bien de nos jours "Venez divin Messie" "Dans cette étable" "La marche des rois" "Noël nouvelet" et plusieurs autres indémodables. Mais aussi deux belles découvertes à faire comme "Chantons tous chrétiens" "Grand Roy" d'Artus-Aux-Cousteaux. Parfois au niveau de la captation il y a des inégalités et le choeur n'est pas suffisamment mis en avant-plan. Mais ceci dit, quand vous avez à la barre un Simon Fournier vous pouvez être assurés que la cohésion du choeur se fait et que tous chanteront avec une rare ferveur. C'est exactement ce qui se passe.

Noël en Nouvelle-France. Ensemble et choeur Radio Ville-Marie, dir. Simon Fournier. Novalis.

_________________________________________________

 

Réjean Beaucage, VOIR - 8 au 14 avril 2004 (à propos du CD Liszt)

_________________________________________________

 

Festival Son & Image

Par Jean-Sébastien Gascon La Scena Musicale - 10 mai 2004

Survol de l'industrie de l'audio haute-fidélité

La dernière édition du Festival Son et Image a confirmé le statut de l'événement comme l'un des plus importants événements en audio au Canada, et il se tient à Montréal. Il rejoint autant le mélomane à la recherche du meilleur contexte d'écoute, que l'amateur de systêmes de son à la recherche du plus bel effort d'ingénierie. C'est également l'occasion idéale pour établir des contacts avec les fournisseurs des plus récentes découvertes. Tous s'y retrouvaient finalement pour la même raison : la musique.

Si certains manufacturiers nous offraient des îlots pour relaxer et apprécier la finesse de la musique, plusieurs misaient sur les décibels et le décorum. Ce n'est peut-être pas l'endroit pour magasiner un premier systême de son hi-fi, mais le Festival a le mérite de faire réaliser au non-initié que bien au-delà des marques bon marché offertes dans les grandes surfaces, il y a un réseau de commerçants qui vend la musique à son meilleur. Il permet également de prendre conscience que les manufacturiers locaux font bonne figure à l'international.

Le coup de coeur du salon va à la maison d'enregistrement Fidélio, qui présentait encore une fois cette année le disque officiel de l'événement. René Laflamme en a profité pour mettre en valeur les nouveaux haut-parleurs Parsifal Encore de Verity Audio et les amplificateurs Nagra. Le résultat est impressionnant. Une sonorité vivante et dynamique rendant le Choeur Radio Ville-Marie et l'orgue de l'église du Très-Saint-Nom-de-Jésus joué par Régis Rousseau à leur meilleur. Anthony Kershaw d'audiophilia.com en a fait lui aussi son coup de coeur.

Pour la plus haute fidélité

René Laflamme, directeur technique et âme dirigeante de la maison de disques Fidelio Audio, est, comme le laisse supposer le nom de son étiquette, un audiophile passionné et bien décidé à faire partager son amour du son et de la musique. Le catalogue de l'étiquette est surtout axé sur le jazz (Frédéric Alarie, Doreen Smith), mais comporte aussi des ouvertures sur la musique du monde (Hamadryade, Marie Saint-Onge) et la musique classique.

Le 18 janvier dernier, nous avons pu assister à la préparation de l'enregistrement par le Choeur Radio Ville-Marie, sous la direction de Simon Fournier, du Via Crucis de Franz Liszt, pour solistes, choeur et orgue, à l'église Très-Saint-Nom-de-Jésus de Montréal. L'oeuvre de Liszt sera couplée à une nouvelle édition remasterisée des Sept Paroles du Christ de Théodore Dubois, enregistrée au même endroit en 2001 par le même choeur et dont le premier pressage de 2000 exemplaires est épuisé. On pourra entendre dans l'oeuvre de Liszt les voix de Kimy Mc Laren (soprano), Michelle Sutton (mezzo-soprano), Noëlla Huet (alto), Michiel Schrey (ténor) et Simon Fournier (baryton), qui dirige également les 56 choristes. Pour le Dubois, les solistes sont Monique Pagé (soprano), Marc Hervieux (ténor) et Gaétan Laperrière (baryton). L'orgue Casavant de l'église est évidemment joué par son titulaire, Régis Rousseau. Le disque, dont la sortie est prévue pour le 1 er avril 2004, sera distribué au Japon, en Chine, aux États-Unis, au Danemark et au Canada.

Audiophilie oblige, Fidelio Audio s'est mise à l'heure du SACD depuis quelque temps (celui du Trio Hamadryade fait partie des trois enregistrements qui ont reçu la cote « Best High-Rez Recordings of 2003 » de la revue Soundstage ). L'étiquette innove avec ce nouveau disque : l'enregistrement analogue et multi-canaux encodé directement au format DSD (64 fois plus détaillé que le format CD habituel !) donnent véritablement l'impression à l'auditeur d'être sur place. Afin d'obtenir un produit de qualité maximale, les disques seront fabriqués en Allemagne. Le produit final sera, aux dires de René Laflamme, un « disque hybride (double couche) CD/SACD multi-canaux DSD pur » ! Ça ressemble à une formule mathématique, mais on lui souhaite que ça devienne la recette du succès.

Par/by Réjean Beaucage & Wah Keung Chan / February 9, 2004 La Scena Musicale

_________________________________________________

 

Arthur Kaptainis, The Gazette - 8 avril 2004

(3 étoiles)
«... the Dubois is more atmospheric and features the dream cast of soprano Monique Pagé, tenor Marc Hervieux and baritone Gaétan Laperrière.»

_________________________________________________

 

Daniel Rolland, ICI - 16 au 22 mai 2002

Habituellement on entend cette œuvre incontournable de Théodore Dubois durant la période de Pâques. Qu’à cela ne tienne: offrons-nous le plaisir d’écouter cette version, la première avec orgue sur CD, réalisée par le Chœur Radio Ville-Marie avec la soprano Monique Pagé, le baryton Gaétan Laperrière, le ténor Marc Hervieux et l’organiste Régis Rousseau. Eh bien, mes amis, on peut dire désormais que la perfection est de ce monde. Et que de frissons lors des passages chantés par le baryton Gaétan Laperrière. Noté 10 sur10.

_________________________________________________

 

Réjean Beaucage, VOIR - 21 au 27 mars 2002

«...Monique Pagé apparaissant juvénile et angélique... Deux approches bien différentes qui ont chacune leurs qualités.»

_________________________________________________

 

Claude Gingras, LA PRESSE - 23 mars 2002

« ...Hervieux très intense et claironnant, Laperrière au large et sonore baryton... Pagé est en voix... Rousseau registre en orchestrateur... Ville-Marie en donne plus que l'autre... bel esprit de recueillement...»

_________________________________________________

 

Alain Bénard, JOURNAL DE MONTRÉAL - 23 mars 2002

... à l'orgue

Dans cette version des Paroles du Christ avec accompagnement d'orgue, la direction de Simon Fournier se rapproche davantage de l'esprit musical des émules de Vincent d'Indy. La pureté de la voix de Monique Pagé, de même que la sobriété de son chant, se moule parfaitement au texte latin. Les très bonnes voix de Marc Hervieux et de Gaétan Laperrière donnent beaucoup de corps à l'ensemble. La participation de Régis Rousseau à l'orgue confère également beaucoup de cohésion à cette version, qui naturellement s'impose. (Fidelio Audio)

_________________________________________________

 

Inner Ear Report   by Blair T. Roger      Volume 15 , no . 2  2003

Theodore Dubois was a contemporary of Fauré, Franck and Saint-Saens. A prolific composer, he held prestigious posts at the Église de la Madelaine and the Paris Conservatorire. This oratorio is, perhaps his outstanding work; written in 1867 for Good Friday Mass at Église de la Madelaine where it was performed annually for almost one hundred years.

Fidelio Audio has shocked me. This is an astounding, beautiful, world class recording. The music is profoundly moving and all the performances are assured and inspired.

The three soloists come from operatic backgrounds and this is a great asset to the recording. Monique Pagé has an effortlessly powerful,sweet and lyrical soprano voice that arcs above the sky in the opening moments of the oratorio. Marc Hervieux, tenor and Gaétan Laperrière, baritone, have voices that complement each other and yet remain distinctive within their range. Their duet, ``Hodie mecum eris in paradio`` brings to mind the blissful, bittersweet ``At the foot of an ancient temple`` from Bizet's Pearl Fishers.

Engineer René Laflamme recorded the session with a pair of omni-directional microphones feeding a Nagra IV-S analog tape recorder. The analog master was then digitally encoded to a 24-bits 44.1kHz master with a Sadie converter.The sound of the acoustic recorded at the Église du Très-Saint-Nom-de-Jésus, Montreal, is spacious and naturally reverberant. There is rapturous clarity and detail without hardness at even the soloists, chorus and pipe organ is authentic and unprocessed; and I must say that the 16Hz organ pedal notes pressurize the air in my studio.

Compliments again to Fidelio Audio for a superb result. This disc has the potential to be an international best-seller.

_________________________________________________

 

Released: 2001 by John Crossett
www.soundstage.com

johnc@soundstage.com

It’s Easter Sunday as I sit quietly absorbed in the wonderful performance of Theodore Dubois’ The Seven Last Words Of Christ . How utterly appropriate. Listening to this release from Fidelio Audio I have, laid out before me, the recording venue (the Eglise du Tres-Saint-Nom-de-Jesus, in Montreal, Canada). There is the pipe organ filling the front wall, the Radio Ville-Marie Choir is set just to the front of the organ, and the three soloists are standing before the choir. Ah, sometimes it’s good to be an audiophile music reviewer.

Theodore Dubois (1837-1924) has rarely received the praise due him as a composer. Lost in the shuffle between his glorious predecessors (Berlioz and Gounod) and his more famous contemporaries (Saint-Saëns, Franck and Fauré), Dubois nevertheless strove to produce lasting religious and secular compositions. But it was his misfortune to be writing beautiful romantic works shortly before his countrymen’s musical tastes were reshaped by the innovations of Debussy, Ravel and Satie. And yet, despite these obstacles, this CD serves as ample evidence that the music he created has not been completely forgotten.

The Seven Last Words Of Christ is likely his most enduring (and endearing) work. Written in Paris in the year 1867, it was played there annually at the Eglise de la Madeline until 1965. Since that time it has become a staple of many Canadian parishes where it’s played, in whole or as excerpts, in its traditional form. But all of Dubois' efforts would be for naught if this disc's performance and sound were less than stellar.

No worry here, mates. The soloists -- soprano Monique Page, tenor Marc Hervieux and baritone Gaetan Laperriere -- supported by the Radio Ville-Marie Choir under the direction of Simon Fournier, in conjunction with organist Regis Rousseau, deliver a stunning and heartfelt recital. It’s easy to hear the passion they bring to this performance.

And when you combine that with the sound delivered on this CD by Fidelio Audio, well, you’re sitting atop the tote board. The sensation of being in the church during the recording session is overwhelming. This is among the best-sounding CDs I’ve ever heard. (A note of caution: Be very careful with the playback level on first listen. The dynamics are wide, and there is a 16Hz organ tone that can cause distress to your speakers if you're not careful.)

You can relate to this recording in a number of different ways: as an act of devotion, as a classical masterpiece, as audiophile ear candy, or simply for pleasure. It’s your choice -- just don’t miss listening to it. There is a reason why this disc was chosen as the featured selection at the 2002 Son & Image show in Montreal: it's a flat-out stunner.

Provenance : The Inner Ear Report

First up, I'd like to be the one to introduce our readers to Fidelio Audio, a Montréal-based production company which records extremely difficult material such as jazz and classical music with amazing skills.

An in-depth review by Blair Rogers will follow this introduction, but for now let me assure you that this CD is a test for great audio systems everywhere. The intensely religious material was written by Theodore Dubois (1837-1924) and recorded 11-11-2001 in Montréal church Eglise du Très-Saint-Nom-de-Jésus.

To say that this performance is breathtaking is an understatement. Try and get a copy of this disc, if for no other reason but to audio deep bass.

This CD is inspirational. Fidelio audio FACD008

____________________________________________________________

 

 

 
Pour nous joindre : choeur@quebecnet.com
Radio Ville-Marie
~ retour en haut de la page ~


© Choeur Radio Ville-Marie, 2005 - 2013

 

Réalisation et hébergement du site :    
Kioza Concept Design inc

Webmestre : CRVM